Déjà la 30 ème rencontre officielle avec les collègues de goulot normands. Que le temps est passé depuis nos premiers échanges via le ouèbe !

Pour cette 30 ème édition, nous nous retrouvons à Evreux, dans une salle prêtée par un traiteur pour l'occasion, autour de la cuisine élaborée par Christelle et son mari Ludo, qui n'ont pas encore lâché les fourneaux. Merci à eux

Les vins du monde, ou comment s'ouvrir à de nouveaux horizons, tel était la devise du jour. C'est parti pour 14 vins, dont 5 blancs, 7 rouges, 2 liquoreux, 3 continents et 10 pays différents. Les vins sont servis à l'aveugle, comme d'hab'

1 - Bodega Etchart, Valles Calchaquíes 2013, Privado (Argentine, cépage Torrontés)
Servi seul pour lancer cette journée, son nez présente des notes muscatées prononcées, de grillé. Petite rondeur à l'attaque, le vin gagne en vivacité et s'étire en doucement mais sûrement avec des notes de sel. Parfait pour entamer une bonne journée avec les copains !

Blancs

2 - Cave Philippe et Véronyc Mettaz, Fully Grand Cru 2013, Clos les Mûres (Suisse, cépage petite arvine)
Le nez est acidulé, bonbon anglais/Arlequin, il s'ouvre ensuite sur des notes de fruits blancs. Très belle attaque alliant un triptyque parfaitement dosé entre fruit/volume/salinité. Finale un poil chaude et sur l'amertume, qui nécessite de passer à table pour gommer ces petits excès. Bien +
3 - Bodegas del Campo, Rueda 2012, Pagos de Quintana (Espagne, cépage verdejo)
Nez proposant des notes de miel et de fumé, rappelant presque un Jurançon. Bouche assez stricte au départ, qui se délie sur des saveurs métalliques. Pas d'une grande longueur, ce vin est assez simple, mais non dénué d'intérêts pour ma part.

 

DSC_5806

Croquettes de jambon maison, salade de pignons de pin et tomates séchées


4 - Clement Busch, Mosel 2008, Riesling Trocken Marienburg (Allemagne, cépage riesling)
Très beau nez, frais et incisif, avec une pointe de fumé et de terpène. Dès l'attaque de bouche, un léger perlant, une petite rondeur et un fruité s'installent. L'ensemble est frais, tendu et équilibré, le tout terminant sur une sensation de sel. Joli vin, dynamique.
5 - Cloudy Bay, Marlborough 2013 (Nouvelle-Zélande, cépage sauvignon)
Nez assez variétal et typique d'un sauvignon jeune, présentant des caractéristiques un peu trop excessives pour ma part. Bouche citrique, élancée, marquée par une pointe d'amertume en finale. Vin facile, à reconsidérer en toute confiance un peu plus tard, car la matière est bien présente. Bien

Première paire de rouges... A l'occasion du 25 ème anniversaire du la chute du mur de Berlin, Vougeot ne trouve rien de mieux que de trouver une chanson de la même année, et se prend pour Bernard Minet en entamant la chanson des "Chevaliers du zodiac" !

6 - Viña Tarapacá, Valle Central 2013, Carmenère (Chili, 85 carmenère, 15 cabernet sauvignon)
Nez presque cabernet, sur des notes appuyées de café et de cerise. Bouche un peu écoeurante, grâce à une attaque rondouillarde voir sucraillone, elle gagne en harmonie et en qualité après une bonne aération. Le vins ne se transforme pas au point de devenir incontournable, mais c'est déjà plus digeste. Moyen
7 - Casa Montes Bodegas & Viñedos, San Juan 2008, Ampakama (Argentine, 50 Syrah, 50 Tannat)
Le nez est fumé, tourbé, sur des notes de tabac et de cigare. Bouche diluée, finale sur l'amertume. Pas ma cam' et incroyable de découvrir que la combinaison de ces 2 cépages donne un vin léger

Rouges

8 - Casa Agrícola Cabanas Do Castanheiro, Douro 2010, Gambozinos Reserva (Portugal, Touriga Nacional, Tinta Roriz, Touriga Franca)
Nez chamallow, de faible intensité, voir effacé. Bouche tout en dentelle, les tannins sont presque absents au point de manquer de relief. On aimerait d'avantage de puissance et de précision.
9 - Clos des Corbassières, Valais 2007, Coeur du Clos (Suisse, pinot noir)
Nez complètement déroutant, réduit certainement, manquant de précision sûrement. Bouche sucraillonne, une pointe d'orange douce, mais des tannins très fins. Bonne longueur, mais cohérence incertaine là encore. A revoir !

DSC_5809

Filet mignon de porc sauce bleu et noix, fonds d'artichaut et taglietelles fraîches et

 

10 - Sylla Sebaste, Barolo 2008 (Italie, Nebbiolo)
Nez faible, bouche acide au possible, très probablement un problème de bouteille !
11 - Poliziano, Vino Nobile di Montepulciano 2010, Asinone (Italie, Sangiovese)
My god, quel nez : thym, tapenade, olives noires, d'une grande précision, digne des grands parfumeurs. La bouche ne déçoit pas non plus : tannins très fins, très beau jus, de l'énergie, équilibre d'école. J'aime beaucoup ! Avec le filet mignon de porc, l'association était plutôt réussie. Très bon et probablement plus encore demain.

12 - Casa Gancia, Sicilia 2004, Addu Mari (Italie, cabernet sauvignon, syrah)
Si au départ, le nez présentait d'inquiétants signes de poussières, tout est rentré dans l'ordre par la suite. Le nez est riche, offrant encore un fruit en avant malgré une évolution notable due à quelques années de bouteille. Puis ce sont la mûre et une touche de champignon frais qui apparaissent. Bouche concentrée, sur de beaux tannins, encore fermes. Finale sur l'amertume. Un joli vin, qui en possède encore sous la pédale.

Carott cake, chutney figues, dattes et pruneaux, marinade don Papa et

13 - Sangue d'Oro, Passito di Pantelleria 2006 (Italie, moscato di Pantelleria)
Très beau nez d'orange amère, kumquat assez complèxe. Bouche sur la figue, d'une liqueur impressionnante, tempérée d'une remarquable et juste acidité. De fins amers viennent cadrer l'ensemble avec justesse. Un vin qui sait ne tombe dans la lourdeur, bien au contraire. Hors-normes et plutôt bluffé pour cette première rencontre.
14 - Massandra, Crimée 2006, Nectar de Massandra (Ukraine)
Le nez est très lacté, présentant des notes de caramel au beurre salé puis de pommes flambées au "calva". La bouche est moins sirupeuse que le Passito di Pantelleria, plus digeste, sur des saveurs de noix, de miel et d'abricot confit. On flirte avec le bizarre, mais l'expérience est concluante

Une journée assez mitigée en ce qui concerne le plaisir dans le verre. Vivement la prochaine rencontre, où nous devrions nous mettre sur notre #31, autour de quelques coupettes, paillettes et de bulles de Champagne !