Un week-end chez les amis Brigitte et Luc en Alsace à Barr (Bas-Rhin, 67) et l'occasion était trop belle pour rendre visite à André Ostertag à Epfig !

DSC_0643

Tout jeune quadra s'il en est, le domaine Ostertag situé à Epfig a été créé en 1966 par le papa d'Annie Ostertag-Schaeller et André Ostertag. Aujourd'hui, les vignes s'étendent sur 5 communes du Bas-Rhin : Epfig, Nothalten, Itterswiller, Ribeauvillé et Albé. Le domaine possède la bagatelle de 120 parcelles sur 15 hectares : autant de mozaïques qui représentent le terroir alsacien dans toute sa splendeur. En peu de temps, le domaine Ostertag est devenu une référence incontournable en matière de qualité.

Parmi ces parcelles, il y a :
- Fronholz, terroir de quartz argilo marneux au sommet de la colline d'Epfig orienté sud-ouest, principalement planté de Gewurztraminer et Riesling qui donne des vins tendus. Un terroir à la limite des Vosges.

- Heissenberg (montagne chaude) à Nothalten, planté exclusivement de Riesling exposé en pente plein sud sur des sols de Grès roses des Vosges et de Gneiss (roche métamorphique). Le vin est ici plus rond

- Clos Mathis, propriété du chef de culture du domaine Hubert Mathis, attenant au Grand Cru Kirchberg de Ribeauvillé. Sols granitiques

- Zellberg : uniquement planté de Pinot Gris émanant d'un sol argilo-calcaire et de Grès rose des Vosges sur la commune de Nothalten.

- Muenchberg : fameux Grand Cru où le Riesling prend toute sa dimension sur Grès rose et sédiments volcaniques. Le sol pauvre et drainant entraîne un réchauffement efficace et rapide du sol. Le Pinot Gris y demeure également dans une moindre proportion.

Les 100000 bouteilles produites annuellement sont répertoriées en 3 types de vins.
Les vins de Fruit, où les caractéristiques premières du cépage s'expriment au premier plan. L'élevage est court (6 à 9 mois) et le vin est à boire jeune.

DSC_0655

Les vins de Pierre : c'est le terroir qui s'exprime. Il est clairement identifié sur l'étiquette. Le terroir "prend le dessus" après quelques années de garde. L'élevage est plus long (11 à 18 mois) mais le vin peut-être consommé durant son cycle de vie : "jeunesse, maturité et sagesse" 
Les vins de Temps : vins de maturités tardives (Vendanges Tardives et Sélection de Grains Nobles) dont rien ni le temps ne peut arrêter !

DSC_0646La conduite de la vigne est faite en bio-dynamie par Hubert Mathis, chef de culture du domaine. Le domaine bien que récent, a choisi la voie du bio en 1982, la bio-dynamie sur 3 hectares en 1997 et l'ensemble des 15 hectares l'année suivante. D'après André, "il n'y a pas vraiment d'explications rationnelles sur les phénomènes du cosmos, mais au delà de ces phénomènes, le résultat est là. Alors pourquoi arrêter ?".

Pour s'en rendre compte, nous passons à la dégustation des vins accompagné d'André, qui vient de terminer l'épamprage de quelques pieds d'Auxerrois. 

Au programme, une majorité de 2007 : ce millésime a vu tout un ensemble de bouleversement. D'abord au niveau des saisons. Le printemps fût chaud et sec, ce qui a permis à la vigne de pousser violemment. Puis l'été a été remplacé par l'automne avec des températures qui chutèrent et des pluies légères quasi quotidiennes jusqu'à un mois avant les vendanges. Enfin, l'été indien survint pour donner des baies matures et de belles acidités. 2007 est un millésime combinant qualité et quantité, plutôt rare de nos jours.

Pinot Blanc 2007 : 45 % Pinot Blanc, 45 % Auxerois, 5 % Pinot Gris, 5 % Pinot Noir. Particularité du domaine, tous les "Pinots" sont élevés en barrique. Ce Pinot Blanc a même fermenté en barrique de chêne des Vosges.
Le vin paraît droit et citronné au nez, avec des touches de pâtes d'amande. La bouche possède gras et longueur. Le vin a été bâtonné. J'aime beaucoup.

Pinot Gris 2006 : un millésime tropical, chaud et humide. 1/3 des raisins ont fini par terre lors de la vendange. Les vignes proviennent de 3 villages au sols distincts : argillo-calcaire, schistes et graves. Le nez est finement boisé. Malgré ce millésime difficile, le vin garde en bouche de la fraîcheur et un bel équilibre sur les fruits blancs. Pas mal

DSC_0657
Les étiquettes sont l'oeuvre de la femme d'André, Christine Colin

Pinot Gris 2007 "Zellberg" : superbe nez, complexe et racé fait de fruits jaunes secs, complété d'arômes légèrement faisandés, le tout encore sur une fine trâme boisée. La bouche est ample, puissante et riche avec un peu de sucre résiduel (12 g). On suce du caillou en final. Magnifique !

"A360"P 2007, Pinot Gris Grand Cru Muenchberg : non, ce n'est pas le dernier modèle d'avion d'Airbus !DSC_0658 Quelques désillusions par le passé (déclassement pour manque de typicité) ont conduit le domaine à continuer d'appeler cette cuvée ainsi, qui correspond au numéro cadastral de cette parcelle de vignes de Pinot Gris. Sols de grès, calcaire et volcanique. On entre clairement dans une autre dimension : concentration, précision insolente des arômes. Ici, tout est fait pour vous exciter les papilles gustatives avec quelques grammes de sucre (8). Longueur magistrale, finale tonique et consistante. Un vin qui n'en est qu'à l'aube de sa vie. Très bien + !

Pinot Noir 2007 Fronholz : 40 % de barriques neuves, mais beaucoup de fruits, sur le zan et la réglisse. Gourmand

Riesling 2007 Vignoble d'E : E pour Epfig, dont les raisins de Riesling proviennent majoritairement de la commune d'Epfig. Bien entendu, l'objectif de cette cuvée est qu'elle soit accessible rapidement, sur le fruit. C'est le cas, il y en a à revendre. Malgré 6 grammes de sucre résiduel, le vin ne tombe pas dans la facilité du breuvage passe partout. La bouche reste vive, acidulée et friande. Bien

Riesling 2007 Fronholz : le sol de quartz qui ne permet pas l'accumulation de chaleur est constament balayé par les vents. Du coup, on retrouve un vin sur la finesse, mais un peu sur la réserve, parfaitement droit et sec. Finale minérale. Bien

DSC_0649

Riesling 2007 Heissenberg : le vin est complet, porté en avant par une grosse matière et supporté par une grande acidité. Résolument solaire, matière mure et expressive, il possède l'équilibre des grands. Très bon

Riesling 2007 Grand Cru Muenchberg : comme toujours, le grand cru se montre un peu moins à son avantage au niveau du nez que Heissenberg. La bouche se distingue par une longueur phénomènale et sa droiture. Superbe finale minérale et saline. Un millésime plein, dont le potentiel insoupçonné semble sans limite.

Muscat 2007 Fronholz : vignes de 40 ans, une rigolade de 2000 bouteilles par an ! Un Muscat original et totalement sec, drrrrrroit, avec une pointe citronnée. La grande classe. Vin magnifique. Coup de Coeur !

Gewurztraminer 2007 Vignoble d'E : on saute avec plaisir dans l'univers sucré, il paraît que c'est une des forces du domaine Ostertag. Malgré 50 grammes de sucre, on évite (de loin) le piège de la lourdeur, grâce à une trame aérienne. On croque du fruit, on mange de la rose et du lichi. C'est bon.

Gewurztraminer 2006 Vendanges Tardives, Fronholz : pointe de sparadrap et d'abricot sec. Les arômesDSC_0669 se concentrent dans le verre avec plaisir.

Riesling 2007 Vendanges Tardives Grand Cru Muenchberg : on gagne encore en concentration. On a vraiment l'impression de croquer dans une corbeille de fruits jaunes. Manifestement le travail d'un équilibriste de haute voltige. Magnifique

Gewurztraminer 2007 Vignoble d'E, Sélection de Grains Nobles : vin massif, tout en largeur, le botrytis a fait son travail grâce à un millésime propice. L'aspect s'en ressent, sur des arômes confits.

Gewurztraminer 2007 Fronholz, Sélection de Grains Nobles : un vin exceptionnel sur l'orange confite et cette extraordinaire sensation que le terroir parle : on mange un caramel au beurre salé et la finale est sur le même registre (salinité). Le vin n'a pas mangé les 300 grammes de SR qui restent et il titre au finale seulement 9 % d'alcool. Pour refaire le monde en fin de soirée !

DSC_0673

Quelle réussite, quelle dégustation, quels vins ! Des breuvages de fous marqués par le terroir avec de magnifiques équilibres. Ceux qui accusent quelques grammes de sucres ne  tombent jamais dans le piège de la lourdeur.
Les prix se situent dans une fourchette d'environ 13 € pour les vins de fruits et 28 € pour les Grands Crus. Les VT et SGN sont autour de 30 €. Peut-être un peu chers, mais ça les vaut largement. Dans l'âme, la gamme me fait penser à ceux de Jossmeyer. Tout comme eux, ils seront de magnifiques compagnons de gastronomie !

Domaine Ostertag
logo

87, rue Finkwiller
67380 Epfig
Tel : +33 3 88 85 51 34
@ : domaine.ostertag@wanadoo.fr

Ajouter le blog de Maigremont à vos favoris

Retour à la page d'accueil