Le cercle avait voté lors de la dernière rencontre pour les vins d'Espagne (à la majorité !). Peu de gens autour de la table connaissent ces vins. Ma belle famille étant espagnole (et qui plus est, habitant en Espagne), je me suis fait un plaisir de partager une sélection éclectique représentant quelques D.O (Denominación de Origen, nos AOC à nous). A noter que TOUS les vins proviennent d'achat en Espagne, mais quelques uns pouvant se trouver en vente en France chez les bons cavistes ou encore via certains sites marchands sur internet. Sont mentionnés les prix d'achat en Espagne.

Les vins ont été goûtés dans l'ordre ci-dessous avec connaissance de ce qu'il y avait dans le verre...

Etaient présents : Luc VH, Gil B, Frédéric B, David L, Philippe M, Yves B, Jean-Michel D, Emmanuel G et Gildas P


botellas

Le cercle à l'attaque des espagnols, 4 jours avant le 8è de finale de coupe du monde France/Espagne !

Diapositive1

Les fameuses D.O.


CodaxMartín Códax 2004, Rías Baixas (100% albariño), 9 €
Jaune pâle clair avec des reflets verdâtres.
Nez très expressif de pomme verte, d'acacia, de guimauve et sur un registre floral.
L'attaque en bouche est ronde et perlante, sur les bonbons anglais et les agrumes, avec une acidité présente mais pas désagréable. Jolie persistance.
Plutôt intéressant

Fuentespina 2000, Ribera del Duero (100 % tempranillo), 4 €Fuentespina_00
Rouge assez clair qui commence à tuiler
Nez peu complexe sur le tabac, le fumé et l'animal.
La bouche ne dira pas grand chose sinon que cette bouteille est liégeuse.

Val_SotilloVal Sotillo, Reserva 96, Bodegas Ismaël Arroyo, Ribera del Duero (100 % tempranillo), 25 €
Rouge très sombre et opaque, avec un peu de matière en suspension.
Le nez est sur les fruits très murs voir compotés puis de tabac. L'aération donnera un vin plus animal.
L'attaque en bouche donne un vin massif, poivré et épicé avec une acidité assez présente. Le fruit a disparu et donne un vin déséquilibré.
J'avais misé sur ce vin, ce fut une petite déception. Dommage

Marques de Caceres, Reserva 2000, Rioja (85 % tempranillo, 15 % grenache noire), 13 €Caceres
Belle couleur rubis et profonde, non évoluée avec de jolies larmes.
Nez intense de fruits rouges (framboise+), de tabac et de réglisse.
La bouche est gourmande sur les fruits rouges, le tabac, la vanille le tout sur une structure tannique mais aimable.
Un beau vin, qui est une valeur sûre des tables dominicales espagnoles.

Vina_TondoniaViňa Tondoňia Reserva 1996, Lopez de Heredia, Rioja (75% Tempranillo, 15% Grenache noire, 5% Graciano, 5% Mazuelo, passage 48 mois en fûts de chêne américain), 18 €
Rouge profond qui commence à tuiler
Nez de tabac puis de pain grillé, de noix, de fruits bien murs, animal et complexe.
Attaque ronde et légèrement sucrée. La structure est fine sur les fruits rouges.
Pas mal, mais pas à son mieux. Ce vin est mon pêché mignon ! Je l'ai découvert dans une belle brasserie de Madrid (28 € à la carte alors que vous le trouvez dans tous les Carouf pour 18 €, étonnant non ?), accompagnant alors une paella. C'était un bel accord. Depuis, c'est un de mes chouchou.

Gran Sangre de Toro 2000, Miguel Torres, Catalunya (Syrah, Mazuelo, Granche noire), 6 €, bouteilleTorres apportée par Luc
Rouge sang et sombre.
Nez animal, un peu alcoleu. Présence de violette de pain grillé. Le tout n'est pas très expressif
Attaque amère avec peu de fruits rouges.

Hecula_03Hécula 2003, Bodegas Castaño, Yecla (100 % Monastrell), 6 €
Rouge pourpre, brillant
Nez intéressant, poivré, floral, un peu alcoleu et sucré. Plutôt aguicheur.
L'attaque est puissante et poivrée avec une grosse matière mais un peu d'astringence.
Rapport qualité prix remarquable. La bodégas Castaño à le vent en poupe en ce moment. Il aurait été intéressant de le carafer d'avantage. Le Monastrell correspond à notre Mourvèdre, c'est à dire que c'est le cépage des vins de Bandol.

Don PX, Gran Reserva 1975, Bodegas Toro Albala, PX_75D.O Montilla Moriles (100 % Pedro Ximenez), 17 €
Couleur acajou avec de grosses larmes !
Nez sur la figue, les raisins secs, la noix (++), puis une autre palette aromatique telle que le café, l'amande, le chocolat amer, le caramel, les pruneaux, la réglisse et les feuilles sèches de sous bois...
L'attaque en bouche est puissante et liquoreuse (noix, pruneaux, cannelle) et vous envahit la bouche pour d'interminables caudalies.
Un vin hors normes, qui ne laisse pas indifférent


Une dégustation assez moyenne, mais dont les vins se sont révélés accompagnés du repas.

La prochaine : éclectique de l'été.