Nous poursuivons notre périple alsacien. Notre "base vie" étant à Wintzenheim (que nous aurons l'occasion de retrouver pour un autre domaine) nous partons à quelques kilomètres plus au nord pour atterrir à Niedermorschwihr.

Le village est situé à tout juste 10 kms de Colmar. Il abrite le Grand Cru Sommerberg dont la surface auDSC_05771 sous-sol granitique (28 ha) est partagée avec la commune de Katzenthal, elle même plus au nord.
"Sommerberg", c'est le terroir de prédilection du Riesling. Une sorte de cadeau du ciel pour Jean Boxler. Mais un cadeau qui se mérite, parfois au péril d'une vie. En effet, la déclivité atteint des pourcentages tels, qu'elle rend le travail de la vigne très compliqué. Le meilleur exemple, ou plutôt le plus triste serait de rendre hommage à Jean-Bernard Weinzorn, qui perdit la vie l'été dernier alors qu'il travaillait sur les pentes du Sommerberg. Un accident d'engin agricole lui fût fatal. Lui qui avait pourtant tout donné à cette terre...
Les 4 ha de Sommerberg détenus par le domaine sont exploités en coteaux et en terrasses. Le désherbage y est manuel. C'est "un boulot de chien" nous dit Jean !

Il exploite également 2 ha de Grand Cru Brand (58 ha au total) sur la commune de Turckeim avec un sous sol granitique et un sol sableux. Ce terroir donne des vins fins et fruités.

Le domaine Boxler existe depuis 1672. Il est tenu à ce jour par Jean, petit-fils d'Albert. Jean a grandit avec le vin. Tout petit déjà, son terrain de jeu, c'était la cave. Son père lui laissait de quoi faire des "expériences" tout en vinifiant. Il faisait alors ses premières armes.

DSC_0572Jean nous reçoit le jour du repos. Ce jour est traditionnellement réservé à sa famille en cette période un peu plus creuse, c'est donc endimanché qu'il nous fait découvrir sa gamme. Merci pour ce temps passé avec nous au lieu de ta famille.

Sylvaner 2007 : aromatique à souhait, la bouche est d'une belle et fine acidité. Bon

Pinot Blanc 2006 Auxerrois : encore bien aromatique, assez classique, manque peut-être d'un peu de tension.

Pinot Blanc Grand Cru Brand 2006 : le fruit est en avant dans un style plus opulant que son prédécesseur. Jolie finale iodée et longueur correcte. Bien

Riesling 2007 : le vin est droit marqué par les agrumes et des saveurs citronnées. Légère finale végétale qui confère de la délicatesse et de l'élégance. Bon

Riesling 2007 Gd Cru Sommerberg JV (Jeunes Vignes) : située en bas de la parcelle du grand cru, les jeunes vignes donnent un style assez enrobé voir beurré. Bouche parfaitement équilibrée avec un grain poivré et épicé. La redondance se fait avec bonheur pour de longues secondes. Très bien.

Riesling 2007 Sommerberg : là, les vignes ont plus de 30 ans. Le terroir s'exprime au travers de cette bouteille par un style minéral, droit et marqué d'agrumes. A encaver absolument. Superbe

Riesling 2007 Sommerberg "E" : E pour Eckberg, un lieu dit intégré dans le Sommerberg. Un vin superbement aérien, dans un style riche de fruits blancs (8 g de SR). Très bon

De part l'expérience des ainés mais aussi par la sienne, Jean Boxler a constaté qu'il y a une différence dans certaines parcelles d'un même terroir qui se ressentent dans l'âme et la structure du vin. C'est pourquoi il les vinifie et les embouteille séparément.

Riesling 2007 Grand Cru Brand "K" : K pour "Kirschberg". Le vin se montre plus puissant plus mur aussi que les autres. L'impression d'un vin claquant avec une superbe pureté. Encore un très beau vin

Riesling 2007 Brand : un peu plus stricte mais un peu plus longiligne aussi, le vin se goûte avec une sensation un peu sucrée (15 g de SR). Fort heureusement l'acidité est bien là pour tenir le tout.

Riesling 2007 Sommerberg "D" : il s'agit là de vieilles vignes de la parcelle "Dudenstein". Un vin complexe alliant des arômes murs et confits, de fruits secs et de Gewurzt. Un peu de sucre en bouche mais de hauteDSC_05751 tenue.

Pinot Gris 2007 : des arômes viandés et assez légers.

Pinot Gris 2007 Sommerberg : plus racé, plus profond et surtout une bouche trèèèèès féminine ! (40 gr de SR).

Pinot Gris 2007 Brand : il est encore un peu fermé le bougre, mais annonce un fort potentiel sur des touches anisées. Bien

Gewurztraminer 2007 : du fruit, du fruit, du fruit ! Déjà en place et si plaisant. A boire, à boire, à boire maintenant pour le plaisir.

Riesling 2007 Sommerberg Vendanges Tardives "cuvée Zacharie" : une cuvée en hommage au futur vinificateur du domaine (le fils de Jean) ? Le vin présente d'étonnantes notes de Riesling évolué (terpeniques) enrobées par un sucre somme toute présent, mais tenue par une belle fraîcheur mentholée et une finale légèrement végétale.

DSC_05741La dégustation de la gamme vinifiée par Jean Boxler nous permet de "conclure" plusieurs choses : les vins sont très élégants, fins, sveltes, cohérents. Ils ont fiere allure et peuvent sans conteste plaire à beaucoup, mais sans tomber dans un style facile (lisez, avec un certain taux de sucre, qui peut plaire certes, mais dont beaucoup de producteurs n'hésitent pas à franchir le pas pour tomber dans la facilité d'attirer un large public). Les Riesling sont superbes, marqués d'une identité propre grâce à une savante vinification ayant pour principe la séparation des parcelles à l'intérieur des grands crus. 2007 se présente comme un beau millésime, avec de la profondeur et de la sève. Enfin, Jean est d'une grande gentillesse, qui en toute modestie ne refuse pas à dire que le métier de vigneron est avant tout celui d'un paysan.

Domaine Albert Boxler
78, rue 3 Epis
68230 NIEDERMORSCHWIHR
+33 3 89 27 11 32
@ albert.boxler@9online.fr

Ajouter le blog de Maigremont à vos favoris

Retour à la page d'accueil