Voilà un domaine dont on ne parle pas assez ! Et pour cause, les vins sont classés en Vin de Pays (VDP) d'Oc, désignation pour le moins peu attirante. Et pourtant et pourtant, en fouillant bien et en grattant goûtant là où il faut, il existe des domaines qui travaillent bien voire beaucoup mieux que ceux issus d'appellations plus prestigieuses.

5

J'ai rencontré les producteurs du domaine et leur vins voilà maintenant 3 ans lors du salon des vins de la Bouille près de Rouen : immédiatement, j'ai été séduit par la gamme, joyeuse et croquante, qui sent bon la terre et le soleil.

3Comme toutes les histoires d'amour, cette histoire commence par une rencontre : celle d'un homme et d'une région. Albrecht Von Braun, arrive en 1984 dans la petite commune Lacoste dans l'Hérault, pour aider ses parents à s'installer. Il les aide à rénover une vielle maison et tombe amoureux fou de cette région au point d'en oublier de repartir chez lui en Bavière. Il s'installe donc à son compte et rénove des maisons implantées dans la région. Un jour, un de ses clients, le président de la cave Coopérative de Montpeyroux François Boudou, lui demande s'il ne connait pas quelqu'un pour venir travailler dans les vignes de la Coopérative. Albrecth réfléchit peu et répond par un grand "OUI" ! Souhaitant en savoir plus sur la façon de conduire un domaine viticole, le président lui conseille de faire une formation. A 40 ans et c'est osé, il suit ce conseil en effectuant une formation au lycée Agropolis de Montpellier... A suivre (*)
Ca, c'est le côté homme/terre.

Comme toutes les histoires d'amour, cette histoire se poursuit par une2 rencontre entre un homme et une femme : Chantal Pommies. Elle a l'accent du sud et travaille dans la musique. Elle rencontre un vigneron lors d'un repas. Il lui tend un verre, elle plonge son nez dedans. Et là, c'est la claque ! La décision est prise et elle doit trouver un vigneron pour lui apprendre car elle souhaite tout savoir du vin. Elle travaille au Mas des Brousses à Puechabon quelques temps puis au Mas Ricard, le domaine Jordy et confirme que c'est bien le métier qu'elle veut faire. Un jour, lors du salon des vins d'Aniane, elle goûte le Rosé Coquin du domaine Lacoste Germane : elle tombe amoureuse du breuvage et... du vigneron ! Nous sommes en 2004. Ca, c'est le côté charnel.

(*) Acte 2. En 1999, Albrecht est à la recherche de vignes à acheter. L'objectif est d'en acquérir d'un certain âge. Il trouve quelques vignes sur et autour de la commune de Lacoste petit village qui domine le lac du Salagou (connu pour le rouge intense de son eau) et la vallée de l'Hérault situé non loin du fameux Mas de Daumas-Gassac. Il y a des Cabernets-Sauvignon et des Cinsaults (de 30 à 40 ans et certaines parcelles de Cinsault ont 60). Les vignes sont éparpillées sur 13 parcelles au sous sols basaltiques, riches en matières organiques et qui donnent beaucoup de fraîcheur aux vins, malgré la bonne restitution de la chaleur durant la nuit. La région de Lacoste subit un climat chaud, mais bénéficie de vents dominants provenant des terrasses du Larzac. Les maturités sont donc excellentes. Ces vignes qui sont posées sur des coteaux, sont plantées en terrasses. Elles sont à l'état d'abandon et n'ont plus reçues de traitement depuis bien longtemps. C'est donc en toute logique qu'Albrecht continue une conduite en bio (non certifié) et étant un des rares apôtre dans le coin, ce qui lui attire parfois des regards méprisants. Il garde la structure et la forme générale des parcelles, mais pendant 2 à 3 ans, il taille sévèrement ce qui lui permet de rénover petit 6à petit les 7,5 ha de vignoble (et continue d'ailleurs) pour lui redonner un aspect plus productif dans le bon sens du terme. Petit extra, le domaine possède également 1,5 ha d'Oliviers et de chênes. Il plante ensuite une vigne de Syrah dont l'idée de Chantal était de vinifier un vin au grain croquant. Il plante aussi une autre de Merlot qui complète la liste des cépages régionaux.
Aux chais, peu d'intervention. Les parcelles sont vinifiées séparément, élevées en cuves puis assemblées en cuves encore pendant un an. Au total, il se passe souvent 3 ans entre les premiers coups de sécateur et la mise en bouteille.

DSC00033

1Le décor est planté, place aux vins... Le premier millésime du domaine date de 2001.
Rosé Coquin 2008 : un rosé à base de Cinsault dont les vignes ont 60 ans. Assez rond, il possède une trame gourmande et intense sur les petits fruits rouges. A boire sans concession sur des grillades sous votre parasol !

Oeillade 2004 : l'Oeillade c'est le Cinsault (60 ans pour ces vignes) en Occitan. La cuvée est complètée par du Merlot à 20 %. Fruit mi cuit et fraise. Bouche minérale et croquante sur une finale réglissée. Petit rendement (30 hl/ha) pour un vin gourmand qui n'est produit qu'à 6000 bouteilles par an.

Les Faïsses 2004 : qui veut dire "petites terrasses". Cabernet Sauvignon et Syrah. Sols basaltiques, sous-sols calcaires et argileux, cette cuvée a toujours été pour moi un coup de coeur ! L'attaque est mordante, le vin est solaire, profond et exprime des notes de fruits noirs et d'olives noirs, des parfums de garrigue et une pointe de café et d'épices. La belle acidité vient supporter le tout avec harmonie. J'adore.

Le Cade 2003 : 80 % Cabernet Suvignon, 10 Merlot et 10 Syrah : un style plus profond et également plus structuré. Les tanins viennent vous titiller la langue avec plaisir et en douceur. Un vin de gastronomie qui possède de la fraîcheur et du charme, malgré un millésime difficile. C'est la seule cuvée du domaine qui passe en fût. Finale marquée par le poivre.

Sauta Roc 2006 : une Syrah pure, crêmeuse arborant d'exquises saveurs de prunes et de myrtilles. Le vin a gagné en intensité et s'est assoupli depuis notre dernière rencontre. A boire sans retenue sur des plats en sauce.

Le domaine a progressé depuis le début c'est certain avec des cuvées et des tanins plus précis. Il semble avoir atteint une certaine maturité, à force de travail. Actuellement, la région souffre d'un certain manque de reconnaissance, alors je vous encourage à goûter les vins du domaine et à vous faire votre propre idée des Vins De Pays d'Oc.
Comme toutes les histoires d'amour, elles se termine par la rencontre entre un domaine et un amateur de vins : cela fait 3 ans que ça dure, j'aime la sincérité qui nous lie, j'aime ses vins !
Je remercie Chantal et Albrecht Von Braun pour le temps et la passion qu'ils ont su transmettre. Avant de les retrouver prochainement j'espère, je leur souhaite de persévérer dans cette voie, de maintenir le cap de la qualité et de continuer à faire le métier qu'ils aiment.

Domaine Lacoste-Germane
4

Rue St Jacques
34800 Lacoste
+ 33 4 67 96 23 70/ + 33 6 83 57 47 88
@ cavonbraun@orange.fr

Ajouter le blog de Maigremont à vos favoris

Retour à la page d'accueil