Aborder les vins italiens n'est pas chose facile quand comme nous tous, les connaissances sont limitées. Pour nous aider dans cette tâche, c'est Marie-Christine Cogez Marzani de Vins de Vignerons qui nous a préparé une belle sélection orientée bio avec quelques vins naturels pour certains.

8 vins pour se faire une idée de ce qui se fait de bon et bien de l'autre côté des Alpes, répartis sur la carte d'Italie depuis le talon jusque au haut de la botte. Les numéros des vins sont notés sur la carte ci-dessous.

carte_Italie

1 - Moscato d'Asti 2009 DOCG, Canelli Bera (9 €) : ce vin 100 % Moscato di Canelli (Muscat) développe une aromatique ample et délicatement fruitée. Dès le liquide servi dans les verres, il y a comme une mousse qui pourrait ressembler à de la bière. En bouche, les bulles sont vives et enrobent la bouche. L'ensemble est assez sucré, mais il y a un joli fruit qui est préservé. Bien

2 - Vino di tavola bianco 2007, Montemarino Cascina Degli Ulivi (12 €) : 100 % Cortese. Ce blanc qui bénéficie habituellement de l'appellation (DOC) Monferrato, arbore une belle couleur dorée. On est frappé d'emblée par le côté légèrement oxydatif du vin avec des arômes de mangue, d'amande et de pomme. La bouche est ronde, dans un style puissant avec un caractère floral et oxydatif des plus prégnant. Une très joli vin, atypique et qui ne laisse pas indifférent, doté d'une belle fraîcheur et d'une longueur correcte. Il s'est magnifiquement déployé ensuite les 2 jours suivants.

113 - Ageno IGT Emilia 2005, la Stoppa (15 €) : assemblage de Malvasia  60 % (Malvoisie) et de "Ortrugo et Trebbiano". La magnifique couleur ambrée type Guiraud attire l'oeil. Le nez est très fuit : marqué par l'abricot, le litchie  et des notes muscatées. Avec une telle confiture, on s'attend à avoir du sucre en bouche , ce  qui n'est pas du tout le cas. On a même la sensation d'un vin tannique, certainement à cause de la macération pelliculaire qui est effectuée sur ce blanc avant la fermentation, ce qui a pour effet de donner une bouche pulpeuse et imposante. Déroutant, les avis sont partagés.

10

4 - Ronco Malo 2007, Barbera d'Asti, Bera Vittorio y Figli (cépage Barbera Dolcetto) 11,5 € : il séduit par sa simplicité et sa gourmandise, bien encré autour d'un fruit frais et préservé : crème de mure, ronce. La bouche se fait simple, mais d'une réelle fraîcheur, légèrement sucrée et acidulée. Facile mais efficace. Bien

5 - Rosso Piceno 2008, Aurora (7,9 €) : assemblage de 65 % de Sangiovese, 20 % de Montepluciano et 15 % de Merlot. On entre dans le vif du sujet avec cette majorité de Sangiovese, un des cépage emblématique du pays. Beaucoup de formes et de rondeurs pour ce vin à l'attaque soyeuse et mure. La charpente tannique est souple et l'équilibre chaleureux. C'est élégant, suave et gourmand à la fois. Résultat probant.

6 - Gioia del Colle 2007, Cristiano Guttarolo (100 % Primitivo) 13 € : originaire du talon de l'Italie (les Pouilles). On sent encore une fois une belle maturité du fruit. Celui-ci s'axe plus sur les fruits noirs (cerise, cassis) et grâce à cette maturité, on le prendrait presque pour un Rivesaltes. Un vin intéressant, riche et équilibré.

7 - Chianti Rufina 2005, Cerreto Libri (90 % Sangiovese, 10 % Canaiolo) 13,5 € : le nez est peut-être le plus serré et revient sur des standards que l'on connait, peut-être à cause d'une certaine ressemblance avec son cousin bordelais. Au nez il développe des arômes de poivron murs et un joli boisé, à peine perceptible. La bouche est franche, les tannins sont encore un peu saillants et le fruit se montre dès l'attaque pour laisser place à des notes d'élevage. Longueur moyenne. Bien.

8 - Valpolicella superiore 2004 Taso, Villa Bellini (Corvina, Corvinone, Rondinelle, Molinara)  19 € : le plus élégant des rouges ce soir. Aspect floral et une présence fruitée, on sent l'élevage long et soigné. Reste à ce que ce bois s'intègre en bouche et il fera un bien beau vin pour qui sera patient.

Avec ça, qu'est-ce qu'on mange ? Bah italien tiens !

DSC_0334
Des p'tits crostinis au tartare d'aubergine, pistou
ou tomate et copeaux de parmesan pour s'ouvrir l'appétit

DSC_0340
De magnifiques charcuteries italienne (coppa di Parma...)

DSC_0344

2 plats de lasagnes maison façon "Cricri", pour 9

DSC_0351
Parmesan et Gorgonzola bio

Et bien entendu, le fameux tiramisu original... et pi gros dodo. Merci Eric pour l'invit !

Ajouter le blog de Maigremont à vos favoris

Retour à la page d'accueil