Quand est-ce qu'Eva nous r'mettre ça ? Maintenant pardi ! 11 mois à attendre, que décembre pointe le bout de son calendrier. Eva nous refait le coup de la petite fenêtre à ouvrir tous les jours pour y prendre son INAO réglementaire : le calendrier de l'Avin.
En ce 18 décembre, 4 dimanche de l'Avent, c'est bibi qui s'y colle. Objectif : vous faire découvrir un vin que vous connaissez peut-être, ou mieux que vous ne connaissez pas du tout.

Pour tout dire, j'ai été obligé de d’exhumer les entrailles du Web, mailer, appeler le producteur, bref, ouvrir en avance ma panoplie de petit détective prévue pour Noël pour avoir quelques informations sur ce vin !

Campeche est un vin que j'ai découvert en Espagne, dans un bon restaurant (el Buey à Boadilla del Monte, près de Madrid) à l'occasion du baptême de ma petite nièce l'été dernier. C'est un Ribera del Duero, appellation qui s'établit au nord de l'Espagne, autour de la ville de Burgos. Cette version crianza passe 6 mois en barriques françaises et 6 mois en fûts de chêne américain.

2011 Campeche

Un 2007 qui représente à ce jour THE coup de cœur pour l'année 2011. Le nez est superbe : ouvert et franc, avec profusion de fruits noirs, grâce à une vendange de "Tinta del país" (Tempranillo) parfaitement saine et sans excès de maturité. Un jus très dynamique, avec l'acidité caractéristique de la D.O Ribera del Duero, à peine marqué par le temps passé sous bois, qui sait rester frais et loin du cliché bodybuildé que l'on trouve régulièrement dans cette région. Ça vous prend la bouche avec un plaisir immédiat et du genre intense. Un joli coup pour la Bodegas Viña Vilano, fondée en 1957 sous le nom de Bodega Cooperativa Virgen de Fátima.

A suivre assurément, sur les prochains millésimes ! Quant à savoir où vous pourrez vous procurer cette bouteille, bah j'en sais rien du tout (exception du Buey) : je ne vois pas pourquoi je serais le seul à sortir mon costume d'Indiana Jones.