Pour ceux qui suivent depuis le début les ébats de ce blog, vous êtes habitués par ces éclectiques de l'été. Pourquoi fait-on cela ? Par manque de populasse pardis !
Ce soir donc, pour ne pas changer, une petite affluence (et même la plus faible depuis la création : normal, nous sommes en plein congés d'été) d'amis circulaires qui pour l'occasion n'ont pas fait une table ronde mais plutôt rectangulaire. On pourrait appeler cela : "la foire à tout", "le grand déballage", "amène tout ce que tu veux" mais cette année sans le soleil de la normandie.

Alors voici ce que l'on a débouché pour l'occasion : des bulles, du rosé, des rouges et des douceurs. Le repas simplement composé de très belles charcuteries du pays basque (souvenirs des vacances récentes de Brigitte et Luc) et quelques sucreries en dessert comme une glace au Spéculoos et salade d'agrumes (merci à ma petite femme qui, pourtant, est proche du terme).

Premières bulles avec un vin jaune pâle légèrement rosé. Nez très floral avec de vives notes beurrées et deEnigme_Ambroisie chèvrefeuille. Bouche très fruitée sur l'abricot pas mur (pas péjoratif) avec une finale vive et un beau gazouilli qui donne une très belle découverte. Oui, mais c'est quoi ? Y a qu'à demander : une méthode traditionnelle brut nommée "Enigme" (7,5 €) et qui est composée de gamay, pinot noir et auxerrois. Le domaine de l'Ambroisie (puisqu'il faut le nommer ainsi) dans le vignoble toulois (54) a été créé par 2 petits gars Rémy Welter (44 ans) et Thomas Colson (24 ans) il y a 3 ans !
Voilà une soirée éclectique qui remplit déjà son rôle. C'est ce qu'on appelle un belle découverte, on en reparlera (quelques lignes plus bas d'ailleurs). Bouteille apportée par Manu

Abotia_ros__2006Petit repeat des VdV # 5 avec ce rosé du domaine Abotia 2006 (6,5 €) en Irouleguy. La robe est groseille à reflets pourpres. Le nez est dense et libère des effluves de confiture de framboise.  La bouche végétale et ronde commence tout en douceur avec une matière finalement assez présente. Pas mal du tout. (Brigitte et Luc)

Le 3 ème vin présente une robe rouge pourpre. Le nez un peu réduit évoque les épices, leRictus_Ambroisie poivre et le foin avec une touche de bonbon à la violette et fruits rouges. La bouche est fluide et manque un peu de matière avec des senteurs herbacées d'abord puis encore de poivre. Voici maintenant la cuvée "Rictus" 2006 du domaine de l'Ambroisie (5,5 €) toujours dans le vignoble toulois (54). Elle est tout de même moins convaincante que sa soeur à bulles. 100 % gamay. Mais il s'agit du premier millésime en rouge du tandem Rémy Welter/Thomas Colson. (apporté par Manu)

Marsannay_Bart_2005Le vin suivant présente une couleur pourpre opaque à franges lilas. Le nez agréable est épicé, boisé avec pleins de petits fruits rouges et de cerises à l'eau de vie. La bouche est faite d'un fruit croquant avec une belle matière dense et tanique mais a encore certainement les défauts de sa jeunesse. Une bouteille pleine de promesses. C'est un Marsannay rouge "les Champs Salomon" 2005 du domaine Bart (11 €). Abotia_rouge(donnation Gildas)

5 ème vin. Il est rouge violet et larmoyant. Nez végétal très serré sur la guimauve et la cerise noire. La bouche est tanique et évoque une fois encore la cerise noire. Finale gourmande et épicée : miam ! C'est encore un Irouleguy 2004, rouge cette fois-ci (tannat, cabernet franc et cabernet sauvignon) et toujours du domaine Abotia(8,90 €). (apporté par Brigitte et Luc)

Chateau_de_CarlesPassons aux sucreries avec ce vin à la robe dorée. Nez de coing avec des senteurs de Sauternes pas très prononcées. Bouche légèrement caramélisée mais cette fois-ci pas très nette. Ni bon, ni mauvais, c'est bien un Sauternes du Château de Carles millésime 1995. A boire d'urgence.Ch_teau_d_Arche_1995 (Fred)

7 ème et dernier vin. Encore une fois jaune doré (nous sommes dehors et il commence à faire nuit !). Nez d'emblée finement botritysé et très ouvert, d'ananas confit, d'agrume et d'amende. La bouche rôtie se montre élégante sur le coing et les fruits confits (abricot). Finale assez longue et gourmande. Un très beau vin harmonieux à bonne maturité. On attendait pas ce Château d'Arche 1995 (Sauternes) à si bon niveau. (donnation Gildas)

Ainsi s'achève cette première édition (de belle qualité) des éclectiques de l'été version 2007. La prochaine aura lieu dans quelques jours. D'ici là, je vous compterais quelques vins bus lors de mon anniversaire.

Ajouter ce blog à vos favoris

Retour à la page d'accueil